Ce modèle est issu d'un tryptique datant de la fin des années 1250 (St Jean d'Acre ou Monastère de Ste Catherine au Sinaï)

St_Nicolas_et_St_JB

Lorsque les panneaux sont fermés, celui de gauche montre St Nicolas en pied, et celui de droite St Jean-Baptiste.

Lorsqu'on ouvre les panneaux, la Vierge à l'Enfant trônant, encadrée de deux anges debout de chaque côté, forme le sujet principal du tryptique. Elle est représentée selon le type Hodigitria ("celle qui montre le Chemin"), en pied.

Vierge_en_majest__aves_an_copie

L'Enfant, qui d'une main saisit celle de sa mère et tend l'autre vers son visage, témoigne quant à lui d'une adaptation de l'influence occidentale et fait l'objet d'une chrysographie particulièrement généreuse, l'or semblant littéralement avoir ruisselé du ciel sur ses vêtements.

Le trône, au dossier droit, est inhabituellement orné et traité à plat, alors que le sol à damiers rouges et jaunes est traité en perspective.

Les panneaux latéraux du modèle original représentent quatre scènes de la vie de la Vierge.

L'oeuvre mélange trois styles différents : le panneau central est réalisé dans le style croisé toscano-byzantin (ses visages rappellent l'école de Guido de Sienne). Les faces intérieures des panneaux latéraux appartiennent au style croisé franco-byzantin (cf Bible de l'Arsenal). Quant aux deux panneaux extérieurs, ils sont inspirés par le style vénéto-byzantin.

Ce mélange de styles différents laisse à penser que ce tryptique est l'oeuvre commune d'une fraternité ou d'une confrérie comme il en était à St Jean d'Acre vers 1260.

VA1

Planche en tilleul 16 x 19 cm

Tempera et or sur bois